Swan

Inspirée du célèbre ballet le Lac des Cygnes, la collection Swan révèle la beauté cachée dans la dualité.

Entre douceur et ivresse de vivre, Swan entretient un léger mystère.

Le matin en toute simplicité, elle joue au Cygne blanc, le soir elle révèle son audace dans son costume de Cygne noir.

Et vous, quel cygne voulez-vous incarner aujourd’hui ?

 

 

1.L’idée

C’est en assistant au célèbre ballet Le Lac des Cygnes, que m’est venue l’idée de cette collection. La douceur et l’enchantement du ballet sur scène est trompeuse. En réalité, la danseuse travaille pendant des mois pour en arriver là. Il y a beaucoup de douleur physique et émotionnelle cachée derrière la douceur apparente. A travers la collection Swan, j’essaie de révéler la beauté cachée dans ce contraste douceur/douleur.

Dans le ballet, le plaisir de la danseuse a réussir un enchaînement est d’autant plus intense que le travail fut dur et éprouvant. La beauté du spectacle sur scène est d’autant plus touchante qu’elle relève d’une performance technique, comme dans la haute couture. L’interprétation et la performance artistique amènent la magie du moment.

 

J’ai trouvé aussi l’histoire même du cygne blanc / cygne noir  très inspirante ! Dans cette histoire, le prince croyant aimer Odette (cygne blanc), flirte avec Odile (cygne noir) le soir venu, confondant les deux cygnes. Bien sûr, Odette est gentille et pure, tandis qu’Odile représente la passion et la culpabilité, elle est même la fille d’un méchant sorcier….

Personnellement, j’ai eu envie de voir que Odette et Odile était les deux versants d’une même personne. Pourquoi aurait-on à choisir ? Entre un amour sincère ou passion, être une personne douce ou quelqu’un de caractère, aimer le calme et la tempête… J’aime le contraste et le fait de pouvoir être les deux, s’assumer en entier.

 

C’est pourquoi notre nouvelle collection Swan, rassemble le cygne blanc (White Swan) et le cygne noir (Black Swan). A vous de choisir qui vous souhaitez incarner à tour de rôle ou en même temps !

 

 

2. Les couleurs

Cette idée de forts contrastes m’a menée à une gamme de coloris très simple : noir, blanc, gris et crème.  J’ai aussi eu envie d’exploiter au maximum les contrastes de matériaux : velours, nacre, perles de cultures, pierres facettées et apprêts dorés.

 

 

3. Les formes

En termes de formes, je voulais retrouver une connotation à notre danseuse, matérialisée sous forme d’étoile, de la rondeur pour rappeler les tutus sur scène, et des œillets pour le côté un peu plus «dark» du cygne noir.