Le look pref de Sarah et Marine, nos petites fées de l’atelier

Cette semaine, on vous partage les looks choisis par Sarah et Marine, un mélange de nos intemporels et de la collection Flower Up! 🌸

Elles nous montrent comment elles choisissent les combinaisons parfaites et comment elles s’approprient leurs pièces préférées en rajoutant des bijoux de famille et autres.

 

 

“Ça s’emmêle avec le corps, ça s’entremêle, comme ci ça faisait partie de moi”, nous a confié Marine, en portant les bijoux yay. Elle ne les sent pas, ils l’accompagnent dans son quotidien comme ses vêtements. Ces petits bijoux sont comme un bonus pour elle, un ajout à sa tenue qui l’habille.

Porter du yay l’aide à se sentir plus à l’aise dans son corps. Des perles, des pierres, de la chaîne.. beaucoup de douceur dans ces petits bijoux l’aident à se sentir plus femme car ils mettent en valeur sa féminité.

 

 

Quant à Sarah, elle a choisi son look dans le but d’avoir une base d’intemporels (le collier satellite or et blanc et le collier grelot or) pour ensuite rajouter un peu de fantaisie avec une ou deux pièces fortes d’une collection. L’idée est d’apporter une touche de couleur et de saison à ces pièces intemporelles. Par dessus tout cela, elle rajoute son bijou de famille qu’elle ne quitte jamais pour créer un look intime et personnel 🌟

 

 

“Pour toi, qu’est-ce que signifie les bijoux YAY?”

“L’objectif des bijoux yay est de les accumuler, je peux alors les porter avec mes bijoux de famille sans avoir à choisir entre les deux. Un bijou yay c’est un bijou coloré qui embelli ma tenue du jour et agréable car je ne suis pas obligée de l’enlever de peur qu’il s’abîme. Je me sens féminine, je sens que j’ai un look affirmé et qui se voit, et j’en suis fière.”

 

“Et pour vous, vous ressentez quoi en portant les bijoux que vous-mêmes avez fait à l’atelier?”

“Il y a un grand sentiment de fierté. Quand on en parle aux gens autour de nous qui trouvent les bijoux jolis et quand on est convaincu de ce qu’on vend, c’est encore mieux car on est d’autant plus satisfaites de les fabriquer à l’atelier.”

 

22 fĂ©vrier, 2022 — Emilie Incognito